2:09 pm
Evangile de Dimanche
Evangile du jour
Journal spirituel
Prières
Calendrier de Saint Charbel
Guide du visiteur
Publications
Album photo
Vidéo
Amis de Saint Charbel
Autres sites religieux
Livre d'or
Lettres du pays
Contactez-nous
Plan du site
Déclaration de confidentialité
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on the App Store
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on Google Play
Visit our Facebook Page
Evangile de Dimanche
Le sixième dimanche de la pentecôte 
 Matthieu 10/16-25

 
Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups.
Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. 
Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues; 
Vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens.
Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz: ce que vous aurez à dire vous sera donné à l'heure même; 
Car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.  
Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.  
Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.    Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n'aurez pas achevé de parcourir les villes d'Israël que le Fils de l'homme sera venu.  
Le disciple n'est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.    Il suffit au disciple d'être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S'ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison!

MéditationIntroduction 

Les paroles de l’évangile du sixième dimanche de la pentecôte sont inspirées de «l’homélie de la mission » dans l’évangile selon Matthieu où Jésus donne à ses disciples ses instructions et ses commandements. Mais même si ses paroles sont adressées aux disciples, elles touchent, cependant, tout croyant à tout moment. Il suffit de les activer dans la vie de chacun de nous en vue d’y puiser la vie. Lisons tout d’abord le texte.

1- La réalité de l’Evangile 

Jésus dit à ses disciples : «Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents et simples comme les colombes. » Ces paroles pourraient de même s’appliquer sur nous et elles font preuve de la réalité de la vie chrétienne. C’est une vie qui est vécue au sein de son entourage et ne préfère pas y échapper. Cela pourrait être un écho de la parole de Jésus dans l’évangile selon Jean : «Je ne te demande pas de les ôter du monde mais de les préserver du mal » (Jean 17/15). La prudence et la simplicité sont les deux qualifications que Jésus demande à ses disciples. Il montre, ainsi, que la vie chrétienne jouit d’une grande réalité et qu’elle est vécue au sein de la vie quotidienne et s’adapte selon les conditions, sans débattre la foi et son essence. 

2- La persécution
 
Les paroles de Jésus nous laissent comprendre que l’Evangile est entouré de persécution. La persécution concrète pourrait être le fait des Chrétiens au premier siècle et dans certains lieux actuellement. Mais ce n’est pas toujours le cas dans notre vie actuelle. Nombreux sont les Chrétiens qui ne sont pas persécutés à cause de leur foi et leur annonce. Le croyant qui écoute la parole de Jésus comprend qu’il y a plusieurs problèmes qui l’entravent et qui constituent une certaine persécution pour sa foi. Plusieurs événements qui ont lieu dans la vie de l’homme et l’entourent pourraient constituer des conditions qui entravent la foi et éloignent l’homme de Dieu. Cela est certainement une persécution pour la foi. Les paroles de Jésus se rapportent directement à la déclaration de l’Evangile mais nous pouvons les appliquer certainement sur nous même dans notre foi, vu que celui qui déclare l’Evangile doit le porter en lui-même tout d’abord. 
A ce moment, nous nous rappelons de la parole de Jésus qui consiste à être prudent et simple. Cela veut dire que, face à toute expérience matérielle et autoritaire, à toute tentation de richesse, de jalousie, de haine et de mal contre l’autre et face à la maladie, au désastre ou à la misère, nous devons prendre une position rigide se basant sur la prudence et la simplicité, ainsi, pourrons-nous nous maintenir à la foi et serons-nous conscients que la vie est en lui seul. A ce moment, nous pourrons parler de ce qui est en faveur de notre vie et nous nous y tenons bien. 

Conclusion
 
L’évangile d’aujourd’hui est une morale pour nous qui nous apprend à rendre les paroles de Jésus en relation directe avec notre vie actuelle même si certains considèrent que ce sont des paroles en rapport avec un état particulier du passé. Les paroles de Jésus dans l’évangile ne sont que les paroles de Dieu dans tout lieu et à tout moment. Nous devons déchiffrer le sens et l’appliquer dans notre vie privée et celle du groupe. Dans ce cas, nous aurons la vie en abondance.