8:32 am
Evangile de Dimanche
Evangile du jour
Journal spirituel
Prières
Calendrier de Saint Charbel
Guide du visiteur
Publications
Album photo
Vidéo
Amis de Saint Charbel
Autres sites religieux
Livre d'or
Lettres du pays
Contactez-nous
Plan du site
Déclaration de confidentialité
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on the App Store
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on Google Play
Visit our Facebook Page
Evangile de Dimanche

Dimanche de l’aveugle

(Marcos 10:46-52)

L’homme Aveugle


46 Ils arrivent à Jéricho. Et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule considérable, le fils de Timée (Bartimée), un mendiant aveugle, était assis au bord du chemin.

47 Quand il apprit que c'était Jésus le Nazarénien, il se mit à crier : "Fils de David, Jésus, aie pitié de moi !"

48 Et beaucoup le rabrouaient pour lui imposer silence, mais lui criait de plus belle : "Fils de David, aie pitié de moi !

"49 Jésus s'arrêta et dit : "Appelez-le." On appelle l'aveugle en lui disant : "Aie confian

Copyright Image

ce ! Lève-toi, il t'appelle."

50 Et lui, rejetant son manteau, bondit et vint à Jésus.

51 Alors Jésus lui adressa la parole : "Que veux-tu que je fasse pour toi ?" L'aveugle lui répondit: "Rabbouni, que je recouvre la vue !"

52 Jésus lui dit : "Va, ta foi t'a sauvé." Et aussitôt il recouvra la vue et il cheminait à sa suite

.
Méditation :

Au sixième dimanche du temps du grand carême, nous prenons une halte avec Jésus dans le chemin, à la tête des foules et avec un aveugle assis au bord du chemin et qui a pu, à travers un cri humain, arrêter Jésus qui lui a accordé le salut en lui rendant la grâce de voir. Ainsi, cet aveugle l’a-t-il suivi, guéri déjà, dans le chemin et est-il devenu son disciple.Tout cela est une morale pour nous et pour tous ceux qui nous entourent, sur la clairvoyance que devrait avoir la personne afin de suivre Jésus dans le chemin. Il est indubitable que le carême nous aide à réaliser cela.


1- Dans le chemin et à son bord

Dans ce chemin, Jésus a marché pour accorder le salut à tout Homme et ce à travers une procession qu’Il a couronnée par sa mort et sa résurrection. Cette procession est remise en évidence dans l’Eglise et dans la vie de tout croyant qui débute une procession avec Jésus au sein de l’Eglise, une procession qui lui permet de vivre les effets du salut.Dans ce contexte, tout croyant demande à Dieu tel que Thomas : «Comment pouvons-nous savoir le chemin ? » Et il écoute la réponse et s’en convainque : « Je suis le chemin, la vérité et la vie ». Le croyant poursuit alors cette procession et y découvre le visage de Dieu et prend compte « qu’il n’y de salut qu’à travers Lui seul vu qu’il n’a pas été donné sous le ciel, parmi les gens, un autre nom par lequel nous devrons être sauvés », selon St Pierre dans les Actes des Apôtres.


2- Le carême, la clairvoyance, le fait de se lever et le recours à Jésus 

    Au sein de l’incertitude et de l’aveuglement physique, Jésus est toujours présent dans ce chemin prêt à sauver n’importe qui. C’est ce qui pousse l’Homme assis au bord de la route à s’encourager. Il faut avoir recours à soi et réaliser que le carême est l’un des effets efficaces qui aident le croyant à rester avec soi ou à y revenir. Ainsi, pratique-t-il cette vertu en se dirigeant vers Jésus qui se trouve dans le chemin du salut. De même, « l’aveugle physique » sent sa misère et prend compte que le salut vient à travers Jésus seul et il crie alors : « Fils de David, aie pitié de moi ! ». Il sait bien que la demande de la miséricorde n’est pas rejetée par le Seigneur plutôt il abonde sur lui ses grâces, l’encourage et lui demande de le rejoindre dans la chemin c’est-à-dire de se prouver d’abord que rien ne ligote la personne définitivement vu que Dieu qui appelle l’Homme, l’aide à surmonter toute entrave. Cependant, l’Homme doit s’encourager continuellement et se dresser coûte que coûte. Toute personne est capable de se lever du bord du chemin, jeter son manteau et accourir vers Jésus pour obtenir le salut et Le suivre dans le chemin.  Conclusion Prions Dieu pour qu’Il nous donne la grâce de Le voir dans le chemin, le chemin du Salut, ainsi, pourrons-nous, au cas où nous étions au bord du chemin, vaincre au fond de nous, tout obstacle et se précipiter vers Jésus et poursuivre avec Lui la procession jusqu’à la fin.