11:15 am
Evangile de Dimanche
Evangile du jour
Journal spirituel
Prières
Calendrier de Saint Charbel
Guide du visiteur
Publications
Album photo
Vidéo
Amis de Saint Charbel
Autres sites religieux
Livre d'or
Lettres du pays
Contactez-nous
Plan du site
Déclaration de confidentialité
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on the App Store
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on Google Play
Visit our Facebook Page
Histoire du couvent

Copyright ImageSur l'une des collines les plus resplendissantes du Liban, dans la région de Jbeil, se dresse le Monastère Saint Maron Annaya de l'Ordre Libanais Maronite. Le Monastère se situe à Annaya à l'ouest du village d'Ehmej et au sud du village de Mechmech. Il se trouve à 17 Km de Jbeil et à 1200 m d'altitude.

« Annaya » est un terme syriaque que l'on explique par choriste, chour de fervents ou ermites. Ce village était jadis une ferme de la région de Jbeil qui fut attribuée au monastère quand les moines y achetèrent un terrain et entamèrent la construction d'un monastère. La construction du premier bâtiment du monastère se termina en 1828, l'année de la naissance de Saint Charbel. Dieu n'était-il pas donc en cours de préparation de ce qui va avoir lieu plus tard sur cette terre bénie ? La construction de l'église et de toutes les caves fut achevée entre 1838 et 1841.

L'ermitage Saints Pierre et Paul fut bâti sur un emplacement surprenant s'élevant à 150 m du monastère, sur une colline qui a vue sur un horizon spacieux. L'Ordre annexa l'ermitage au monastère Saint Maron Annaya.Copyright Image L'Ordre entreprit la construction d'une nouvelle église après la béatification de Charbel Makhlouf en 1965, une église disposée à recevoir les foules de croyants qui arrivaient à Annaya, vu que la proclamation de la sainteté était en cours d'étude. La consécration de la nouvelle église portant le nom de Saint Charbel, située à l'ouest du monastère, eut lieu en 1974. L'Ordre continue jusqu'à nos jours à réaliser plusieurs rénovations à l'intérieur et à l'entour du monastère afin de servir les besoins spirituels et temporels des pèlerins. Il a également fondé un musée privé dans lequel on a rassemblé les soutanes du Saint et les ustensiles sacrés qu'il a utilisés. Par ailleurs, on peut trouver aussi des instruments qui servaient autrefois aux malades ayant obtenu la grâce de la guérison par l'intercession du Saint.

Eu égard aux besoins des pèlerins qui s'accroissent, on a construit l'auberge "Oasis Saint Charbel" près du monastère pour recevoir ceux qui désirent prier et méditer aux environs du tombeau du saint. Le pèlerin pourra en outre prendre un repas après avoir nourri son âme grâce à « Agape », un snack près de « l'oasis Saint Charbel ».  De plus, il pourra passer la journée dans un parc éloigné, au sud ouest du monastère, un parc réalisé spécialement pour assurer le délassement aux familles et aux groupes qui visitent le couvent. Le monastère Saint Maron Annaya, à l'instar de la démarche de Saint Charbel qui a uni ciel et terre, pratique une activité agricole distinguée et fournit des productions variées telles que le vin, les confitures et les produits laitiers. L'activité des moines ne s'est pas limitée à l'accomplissement de leurs devoirs spirituels dans le monastère seulement. Au contraire, ils se sont préoccupés de l'entourage en servant les paroisses avec soin et attention.

Copyright ImageAujourd'hui, le monastère Saint Maron Annaya est devenu, grâce à Saint Charbel, un grand lieu de pèlerinage national et international que visitent des milliers de croyants pour la prière et la pénitence ainsi que pour satisfaire leurs différents besoins spirituels. Par ailleurs, le monastère reçoit des lettres provenant des quatre coins du monde invoquant la bénédiction du Saint du Liban ou requérant son intercession.