5:38 am
Evangile de Dimanche
Evangile du jour
Journal spirituel
Prières
Calendrier de Saint Charbel
Guide du visiteur
Publications
Album photo
Vidéo
Amis de Saint Charbel
Autres sites religieux
Livre d'or
Lettres du pays
Contactez-nous
Plan du site
Déclaration de confidentialité
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on the App Store
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on Google Play
Visit our Facebook Page
Mariam Awad

Copyright ImageMariam Assaf Awad, sa mère s'appelle Loulou, son père Assaf, son mari Ibrahim Awad. Selon sa carte d'identité syrienne, Mariam est née à Chacra, Ezra Dara (Syria), elle est domiciliée à Hammana (Liban), son mari est mort depuis dix-neuf ans, elle a un fils qui s'appelle Girios et qui est marié. "Grec-Catholique'', illétrée, pratiquant messes et sacrements dans les églises de Hammana.
Elle a subi trois opérations en 1963 et en 1965: 2 opérations: l'une à l'estomac et l'autre aux intestins, et la troisième à la partie droite du cou.
Toutes les maladies que cette malade a présenté sont de nature cancereuse: la première un cancer du caccum qui a été enlevé, la deuxième sur l'estomac qui semblait d'après le rapport medical un cancer envahissant, et la troisième est un cancer de l'amygdale.
Le docteur lui a prit une photo de la masse bucale et a fait un prélèvement sur la masse pour examen, mais il ne lui a pas préscrit aucun médicament, ce qui a créé en elle un soupçon sur la nature du mal.
Elle s'est mise à prier le Bienheureux Charbel…
Mariam fut atteinte aux deux amygdales, elle souffrait beaucoup, elle avalait avec difficulté, sa voix s'est affaiblie, l'amygdale est devenu rouge et de la grosseur d'une noix. Elle a refusé de prendre aucun traitement et de subir les séances de radiothérapie payante, elle a demandé soit la guérison, soit la force de résister à la maladie.
Assise dans son lit, Mariam a adressé des prières et des invocations personnelles à Saint Charbel: "De grâce, Ô Saint Charbel, vous qui avait guéri les aveugles et les estropiés, guérissez-moi de cette maladie, et une fois guérie je vous remercirai dans votre sanctuaire."
Elle avait prié juste le soir avant de se coucher et le lendemain, elle était guérie.
La masse a diminué jusqu'à disparaître totalement le quatrième jour de son invocation. A part la tumeur de la gorge, les autres parties de son corps étaient saines et ne lui causaient aucune souffrance.
Mariam s'est rendue au couvent Saint Maron tombeau de Saint Charbel, le priant et le remerciant.