4:31 am
Evangile de Dimanche
Evangile du jour
Journal spirituel
Prières
Calendrier de Saint Charbel
Guide du visiteur
Publications
Album photo
Vidéo
Amis de Saint Charbel
Autres sites religieux
Livre d'or
Lettres du pays
Contactez-nous
Plan du site
Déclaration de confidentialité
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on the App Store
Download the official Application of the monastery Saint Maron - Sanctuary of Saint Charbel on Google Play
Visit our Facebook Page
Eskandar Obeid
Iskandar Obeid, de Baabdat devint borgne en 1937 suite à un accident.Copyright Image
Dr. Négrier l’examina et comme il ne remarqua aucune amélioration, il lui conseilla de l’arracher pour éviter l’infection du bon oeil.
Dr. Salhab le montra aux spécialistes les plus célèbres de Beyrouth qui lui conseillèrent également de l’arracher.
Il demeura dans cet état jusqu’à l’apparition des miracles de Saint Charbel en 1950. Il se livra à la prière et à la communion. Il vit plus tard Saint Charbel dans le rêve; celui-ci lui demanda d’aller au couvent.
Il passa une journée en priant au monastère Saint Maron et s’endormit auprès du tombeau.
Depuis, il sentit une douleur à l’oeil et en tira bon augure en attendant la guérison.
Quand il fut de retour à Baabdat, une douleur accrue voire insupportable l’accabla. Il s'endormit après et fit le rêve suivant: Il était à l'entrée du couvent Mar Moussa en train de vider rune voiture de charge. Soudain, le chauffeur le piqua à l'oeil avec une barre de fer. A ce moment-là, il se réveilla effrayé.
Il refit le-même plus tard mais cette fois-ci un moine lui poudra l'œil avec une substance. Il lui dit:" vous allez beaucoup souffrir mais vous serez guéri en fin de compte." Le moine disparut ensuite.
Iskandar jeta un regard et lit les mots suivants gravés par terre: Père Charbel, serviteur de Dieu. Il sursauta, couvrit le bon œil avec un voile et vit clairement l'image du Saint placée en face.
Il se mit à crier avec sa femme. Les voisins accoururent, lancèrent des cris d'allégresse et chantèrent des prières.